Couleurs Automnales

 

 

Couleurs Automnales

 

Une légende raconte qu'il fut un temps, il y a d'innombrables lunes, ou la paix régnait entre tous les animaux et tous les hommes de la terre. À cette époque, on empruntait le pont de toutes les couleurs, surnommé depuis «arc-en-ciel», pour se balader entre la Grande Île et la Terre d'en Haut. Or, à l'issue d'une compétition sportive amicale visant à déterminer quel était l'animal le plus rapide sur la terre, un désaccord survint entre Cerf, qui perdit la course, et Ours, qui avait jugé

l'épreuve. Cerf, digérant très mal sa défaite, tourna le dos aux autres animaux et emprunta le pont de toutes les couleurs vers la Terre d'en Haut. Ours, fort mécontent de l'attitude de ce mauvais perdant, lui emboîta le pas pour lui faire des remontrances. Mais là-haut, la situation se gâta. Cerf chargea violemment l'animal et le blessa à plusieurs endroits. Loup, arrivé sur ces entrefaites, sauva Ours d'une

mort certaine. Cerf s'enfuit alors sans demander son reste. Dans sa fuite, on raconte que le sang d'Ours sur ses bois dégoulina sur les feuilles des arbres à sucre.

 Depuis, chaque automne, les feuilles se teintent de la couleur du premier sang versé sur la terre afin que jamais les animaux n'oublient comment leurs ancêtres ont mis fin à la paix. Afin afin que jamais les animaux n'oublient comment leurs ancêtres ont mis fin à la paix. Afin aussi que l'épisode serve de leçon à tous les humains de la race.

 Quant à Cerf, le Grand Esprit l'a sévèrement puni en lui faisant perdre ses bois tous les ans, deux lunes après que la dernière feuille rouge touche le sol, le laissant ainsi sans défense devant Loup, devenu depuis son plus dangereux ennemi.