Fête du Renouveau...



Les cérémonies basées sur le cycle lunaire sont célébrées par tous les autochtones de la Terre...
L'église catholique a instauré les grandes fêtes chrétiennes pour détruire ces coutumes :


Noêl : Au solstice d'hiver
Pâques : À l'équinoxe du printemps
Saint Jean-Baptiste : Au solstice d'été
L'Action de Grâce : À l'équinoxe d'automne

Ces cérémonies sont un Équilibre lorsqu'elles soulignent le changement des saisons.
Il y a une histoire à ce sujet concernant la force des célébrations aux saisons :

Les Hopis (qui sont des descendants aztéques que l'on retrouve au Mexique et en Arizona), célèbrent la majeure partie de l'année, ils ont des rituels destinés à faire pleuvoir et ont plusieurs sociétés sécrètes spirituelles...
Hopi veut dire : Peuple pacifique, lorsque les conquistadors se sont imposés lors de la conquète espagnole, ils les ont menacés de leur armes pour les convertir au catholisisme et ont interdit les cérémonies.
Les Hopis respectent chaque personne et peuple dans leurs différentes croyances, mais que la relation avec le Créateur est direct et qu'il n'y a pas d'intermédiaire.
Donc pendant trois ans ils ont abandonné leurs cérémonies, pendant trois ans le ciel était désespérement bleu et la terre sèche.
La terre a cessé de produire et le peuple s'est retrouvé dans la famine.
Les hopis se sont rencontrés en secret pour recommencer les cérémonies et trois jours plus tard la pluie se mit à tomber.
Ils ont revêtu leurs habits cérémoniels et tués tous les espagnols.
C'était pour eux un geste à la fois sacré et spirituel.
Ayant été induit en erreur, plus de possibilité de vivre en harmonie et d'accomplir la volonté du Créateur,
il fallait donc agir à la mesure des torts spirituels et physiques subits.Cette histoire pour montrer que les cérémonies cycliques sont très importantes pour la communication avec MèreNature.
Les traditions amérindiennes prévoient des moments dans l'année pour purifier les relations humaines.
Tous les êtres humains ont des conflits, querelles, ect... et conservent parfois longtemps l'amertume dans leur coeur.
Ces cérémonies sont pratiquer au printemps, une bonne saison pour la purification.
Purifier notre corps, esprit et amitié...
Le peuple Cherokee l'appelle '' La fête du renouveau des amitiés ''
En compagnie de ceux envers qui il y a eu des gestes ou paroles brusques, une rencontre se fait au bord d'un ruisseau ou d'une rivière.
Là, on exprime les difficultés éprouvées et la compréhension de ne pas avoir été toujours parfaits, nous aussi, dans nos relations.
On reconnait ces difficultés devant la personne en affirmant notre volonté de mettre ces erreurs derriére nous, parce que
nous choisissons de retenir les aspects positifs de notre relation.
Nous désirons pardonner et nettoyer ces mauvaises énergies.
Après avoir exprimé nos sentiments, on ouvre le Coeur pour recevoir cette personne et fait de même pour nous.
On se penche au-dessus de l'eau, on en prend dans les mains et sept fois on la jette au-dessus des épaules.
Ou bien, on s'immerge dans l'eau pour laver toutes impuretés qui ont pu ternir cette amitié.

Pendant toute la durée des cérémonie le Feu Sacré brûle et les danses sacrées éveillent le sol.
Un chant s'élève à la terre...
'' Réveilles-toi le beau temps s'en vient, le temps des semences vient'''
C'est là notre plus grande richesse...Le Renouveau de notre Mère-terre et de notre Coeur...


Nord et Sud
Est et Ouest
Notre pére le ciel
Notre mère la terre
Merci pour
Cette récolte...

Wantaqo'ti aaq apigsitualt wijt kamulamun

Musigisgisit, Ugs'tqamu

Wélalin...

Ne'multes...

adaptation RachelOuve